Organisme de formation :
Construire mieux pour vivre mieux

"Former, éduquer, sensibiliser"

« Tu me dis, j’oublie.
Tu m’enseignes, je me souviens.
Tu m’impliques, j’apprends
. » Benjamin Franklin.

Le domaine de la construction change, sous la pression de la nécessité environnementale et des utilisateurs qui souhaitent vivre plus sainement, en respect avec leur environnement. Les normes techniques évoluent aussi, une évolution est nécessaire : utiliser ou redécouvrir des matériaux éclipsés pendant de nombreuses années par le béton et le ciment, favoriser des matériaux végétaux ou d’origine animale face aux produits plus nocifs pour la santé et au bilan carbone catastrophique.

La prise en compte des solutions biosourcées est nécessaire à différents stades d’un projet de construction et cela, tout particulièrement en amont.

  • de porter une ambition environnementalepour répondre à la demande sociétale qui augmente et de rechercher en parallèle les marges d’optimisation du projet en termes de coût de construction et d’exploitation-maintenance, dès la programmation
  • de réfléchir à des solutions d’ensemble, reproductibles (et pas seulement aux matériaux), portant par exemple, sur la préfabrication des parois, les délais de chantier, le besoin réduit en système de climatisation, les solutions optimisées ou réalisables par un maçon traditionnel.
  • d’intégrer les biosourcés dès la conception des bâtiments, afin d’anticiper les difficultés éventuelles des bureaux de contrôle – frein qui se lève avec le développement des DTU et des règles professionnelles – et de maîtriser le coût global de la construction, en particulier en choisissant le mix associant solutions biosourcées / classiques adapté au projet.
centre formation Thothestia
centre formation Thothestia
Les formations proposées par le centre THOTHESTIA répondent à ces besoins.

Pour pallier au déficit de réponse de la filière bâtiment face à la demande grandissante de chantiers tant particuliers qu’institutionnels, la nécessité de formation et d’information est évidente. Les conditions de succès pour une appropriation par l’ensemble des intervenants (les maîtres d’ouvrages, les aménageurs, les prescripteurs, les maîtres d’œuvre, les artisans et les industriels) reposent sur les équipes pluridisciplinaires, les approches collaboratives et la pédagogie afin de faire changer les habitudes, en particulier au niveau de la commande que ce soit par les collectivités locales et les particuliers. L’enjeu est donc de mobiliser l’ensemble de la chaîne d’acteurs.

Un centre de formation dédié aux techniques pluridisciplinaires d’écoconstruction pour la filière bâtiment, orienté sur la construction et la rénovation utilisant tous les matériaux biosourcés (bois, paille, chanvre, chaux, terre, pierre, isolants végétaux et d’origine animale).

Un développement du contenu pédagogique vers l’agriculture biologique, maraîchage et permaculture, afin de travailler sur les circuits d’approvisionnement, les choix de produits et les méthodes de culture, sera l’évolution naturelle et complémentaire du centre de formation.

Nous travaillons actuellement à l’élaboration de notre catalogue.

Les règles professionnelles d’exécution d’ouvrages sont nécessaires à la garantie des chantiers réalisés, mais aussi la maîtrise des techniques de mise en œuvre ; la connaissance des produits, leurs performances et propriétés ; les différents domaines d’application ; les risques techniques, pathologies et désordres. La commercialisation de ces produits demande une adaptation de la démarche vente, la connaissance technique des avantages produits pour les transmettre aux clients, la maîtrise des coûts pour une efficacité des devis et l’équilibre financier des chantiers.

Ce sont donc ces éléments qui constituent les formations proposées par l’organisme de formation sous forme de modules courts (1à 3 jours) adaptés à l’activité des entreprises, au financement par les organismes financeurs (OPCA) et au Compte personnel de formation (CPF).

L’approche des concepts liés à l’utilisation de l’habitation qui sont souvent déterminant à la conception du logement seront un autre pan des formations proposées car il faut réfléchir en amont à des aspects tels la bioclimatique, les flux magnétiques, l’humidité, la ventilation ou le ressenti et le confort.

Le bien-être et le jardin viendront compléter notre proposition car ils sont bien évidemment partie prenante à notre cadre de vie et constitutifs de notre existence.

  • Les artisans désireux de promouvoir les matériaux biosourcés en les proposant et en répondant aux demandes des clients.
  • Les prescripteurs (architectes, BET, économiste…) afin de les sensibiliser et de les former à l’utilisation de ses produits, pour les préconiser.
  • Les décideurs institutionnels souhaitant mieux connaître les matériaux pour maîtriser leurs projets territoriaux.
  • Les élèves et apprentis des cursus du bâtiment.
  • Le public en reconversion professionnelle.
  • Les particuliers ayant la volonté de se former et s’informer sur ces matériaux aux fins d’auto-construction ou de rénovation et d’améliorer leur cadre de vie.
  • Les enfants pour les sensibiliser et éduquer les consommateurs de demain.

  1. Des formations techniques et empiriques
  • Connaissance technique du produit, mise en œuvre, règles professionnelles, domaines d’application.
  • Commercialisation, devis et bilan de chantier.
  • Initiation à la mise en œuvre, connaissance du produit, caractéristiques techniques.

Ces 3 types de modules seront proposés pour chacun des matériaux biosourcés (chanvre, terre, paille)

  • Commercialisation des matériaux biosourcés : boite à outils pour savoir prescrire les matériaux biosourcés et répondre efficacement à la demande de la clientèle en magasin ou chez le particulier.
  • Enduits de finition : connaissance et préparation des supports, connaissance des différents enduits et mise en œuvre. (déclinaison pour la chaux et la terre)
  • Choix des matériaux biosourcés : à chaque étape de la construction gros œuvre, second œuvre, finitions
  • Isolation naturelle : connaissance des différents matériaux, caractéristiques techniques, mise en œuvre.
  • Toiture végétalisée : connaissance des règles et normes techniques, approche sur les techniques de conception et de suivi de viet.
  • Phytoépuration : connaissance des systèmes existants et choix techniques, approche sur les techniques de conception et d’entretien.

Les modules seront adaptés et proposés selon leur destination aux différents apprenants.

L’ensemble des formations seront validées par une attestation de formation et, si elle existe, une validation des institutions de référence du matériau ou à la pratique sous forme d’une attestation de compétences.

  1. Des formations théoriques et de réflexion
  • Les clés de l’habitat écologique : l’environnement, la conception, les matériaux, la construction et l’exploitation
  • De la RT2012 vers la RE2020 : d’une réglementation thermique vers une réglementation environnementale.
  • Le confort : lois physiologiques, lois physiques du bâtiment, renouvellement d’air, isolation, effusivité et inertie.
  • La santé dans la maison : qualité de l’air, ondes électromagnétiques, radon, bio climatisme.
  • Rénovation thermique dans le bâti ancien : analyse de l’existant, choix techniques, pathologies, remèdes et solutions.
  1. Des formations bien-être
  1. Des formations jardin
  • Créer son jardin
  • Aménager un jardin sur une petite surface
  • Connaître et soigner le sol de son jardin
  • Réussir ses semis
  • Cuisiner avec les saisons
  • La vannerie
  • La macro photo

 

Une attention particulière sera portée sur le choix des formateurs. Tous devront pratiquer ou avoir eu une expérience significative dans le domaine pour lequel ils interviendront. Ils seront validés par les institutions de référence. Un accompagnement et un contrôle pédagogique par l’organisme de formation validera chacune des étapes des cursus.

 

Les méthodes actives de mises en situation pratiques et étude de cas, en individuel ou en groupe, seront privilégiées pour favoriser l’apprentissage. Les formations seront prioritairement en situation présentielle mais certains modules ou programmes auront un volet développé en e-learning, permettant l’accès du plus grand nombre et palliant aux éloignements géographiques Un accompagnement sera possible au-delà de la période de formation sous la forme d’un forum, favorisant l’échange de solutions et de bonnes pratiques entre les apprenants, et avec les formateurs. Cela créera un réseau d’échange et d’entre aide pour l’ensemble des stagiaires.

Les formations en présentiel se dérouleront dans une salle équipée pour les parties théoriques et sur un plateau technique adapté pour les mises en pratique.

L’ensemble des supports pédagogiques seront remis aux stagiaires, et une matériauthèque représentative des différents matériaux et méthodes constructives sera constituée. Le chantier école développera cet aspect à l’échelle 1.